L’escamoteur, version 1

Nous avons achevé l’écriture de « L’escamoteur » .

Une grande ligne droite de six semaines. Un plaisir intense. Et la joie de voir que nous avions atteint l’endroit que nous espérions.

Le scénario comble nos attentes, ce qui est la moindre des choses, mais il tombe à l’endroit où Emmanuel Hamon l’espérait. C’est assez rare.

Un film très noir. Des personnages abîmés. Des fulgurances lumineuses, qui nous entraînent en Egypte, jusqu’au barrage d’Assouan.

Maintenant, comme toujours, aller très vite, boucler le financement, et tourner!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *