Ruben Um Nyobé

Ruben Um NyobeDans l’épisode 7, diffusé ce soir, Félix Moumié parle:
« Ruben, mon frère, mon ami, mon prédécesseur à la tête de l’UPC. Abattu par l’armée française le 13 septembre 58, il y deux ans. Localisé grâce à des indiscrétions, après de longs mois de traque meurtrière où tous ses partisans ou presque furent tués ou capturés les uns après les autres. Mon ami fut exécuté de plusieurs balles. Après l’avoir abattu, les soldats français traînèrent son corps dans la boue, cela le défigura, sa peau, son visage furent déchirés. On voulait simplement le ramener à une masse informe, détruire sa part humaine. C’est pour la même raison qu’ils ordonnèrent que la tombe soit anonyme.
Nous l’avons laissée ainsi. Parce que la masse informe et inhumaine c’est la France. Cette tombe est en réalité celle de ses bourreaux.
Après l’assassinat, l’homme de confiance de ton père, celui qui exécutait ses basses besognes, l’informa que régnait désormais une « situation détendue » dans la région.
Ton père n’était plus Haut-Commissaire du Cameroun lorsque l’assassinat eut lieu, il venait d’être nommé Haut-Commissaire de l’Afrique Équatoriale française, ce qui lui permet sans doute aujourd’hui encore de s’en laver les mains. Mais ne te méprends pas, c’est bien lui qui a organisé la traque et ordonné l’exécution de mon frère. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *