Hemingway…

« C’est un livre extraordinaire, conclut Chum Boykins, agent littéraire chez Boykins Literary Agency, mais je ne vous apprends rien, bien sûr. […] Vous voulez un café ?
— Sucre, grogna l’ours, prononçant avec soin le mot le plus important de son maigre vocabulaire.
— Margaret, apportez-nous un café, voulez-vous, avec beaucoup de sucre. Merci. » Boykins sourit à l’ours. « Personne ne vous a jamais dit à quel point vous ressemblez à Hemingway ?
— Qui ?
— Qui, en effet ! Il se peut fort bien que vous soyez celui qui va le reléguer dans l’oubli. »

« L’ours est un écrivain comme les autres« , William Kotzwinkle, 1996, Éditions Cambourakis.

L'ours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *