Des personnages à foison : Tomás

Tomás (92 ans)
Il nous faut un personnage calqué sur le vieil écrivain qui rejoignit les villiste et fut exécuté par Fierro. Mais cette fois-ci, il devient le compère de Doroteo. Il est presque de son âge, de sa génération.
Il nous faut ce personnage du vieux que Doroteo « retrouve ».
Tomás est un ancien républicain espagnol. Il a passé les Pyrénées en 39 et fait partie de ceux qui ont échappé aux camps. Il s’est fait embaucher dans une des mines de fer de la région, y a travaillé jusqu’à la fermeture en 1965.

« Dans l’une des chambres, un pensionnaire est réveillé, il est assis dans un fauteuil, tout habillé, une veste sombre et difforme, et même les chaussures aux pieds, de vieilles galoches. Massif, les épaules larges, mais sans embonpoint, le vieil homme a le visage buriné, une moustache bien fournie et une épaisse tignasse.« 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *