L’Escamoteur

Un film d’Emmanuel Hamon
Écrit par Thomas Cheysson et Yves Nilly

Produit par Les Poissons Volants

[Écriture terminée, tournage à l’automne 2017.]

Gabriel Chahine

Les années 70 touchent à leur fin lorsque claquent les premiers coups de feu du groupe Action directe.

Gabriel Chahine est un artiste libanais, libertaire et proche des milieux d’extrême gauche. Sous le pseudonyme de « Chardon », il est un indicateur des Renseignements Généraux. Il noue avec Marc, son agent traitant, une relation de confiance et l’aide à piéger le groupe armé en leur proposant un incroyable projet d’attentat sur le barrage d’Assouan en Égypte.

À peine arrêtés, les membres d’Action directe sont amnistiés par François Mitterrand, tout juste élu président de la république.
Gabriel s’en moque, il n’a pas peur. Il est tombé amoureux d’une jeune femme qui n’a même pas la moitié de son âge, Marie. Il se sent vivant et ignore les mises en garde de son ami policier.

Marc est nommé à l’Élysée, chargé de négocier avec les membres d’Action directe, les mêmes qu’il traquait et arrêtait quelques mois plus tôt.

Marie est fascinée par Gabriel et ses secrets, par ses connexions avec l’extrême gauche et ses combats clandestins. Grâce à lui, elle rencontre les membres d’Action directe. Elle se radicalise.

Marc sait que les négociations dont il est chargé vont dans le mur : Action directe n’abandonnera pas la lutte armée.
Marie a été chargée des pourparlers par le groupe. Marc et Marie face à face, faisant sembler d’ignorer l’un et l’autre leur lien avec Gabriel.
Marc joue avec le feu, la politique du pire : il révèle le passé d’indicateur de Gabriel et son rôle dans les arrestations.

Quelques semaines plus tard, Gabriel est abattu à bout portant sur le seuil de son atelier parisien.